Le PERE NOËL s’est PERDU ….

Posté par ALAIN le 9 décembre 2011

pere-noel-arrive

 

                      Le soir de la naissance de Jésus, celui qu’on appelle aujourd’hui le « Père Noël », était un roi qui gouvernait un royaume très lointain. Lui aussi avait vu la belle « Étoile » qui annonçait la naissance de Jésus.

                 Mais, avant de partir et de suivre cette merveilleuse « Étoile », il alla dire au revoir à sa femme et à tous ses enfants. Malheureusement, quand il sortit de chez lui, et bien, l’ « Étoile » avait disparu !!!

                 Le roi était très triste d’avoir perdu cette si belle « Etoile » et surtout de ne pas pouvoir offrir un cadeau au petit Jésus …

                 Alors, il décida de le chercher seul, sans cette « Etoile » pour le guider …. Bien vite, il réalisa que c’était trop difficile !!!  Il y avait beaucoup trop de bébés qui étaient nés ce soir-là. Il rentra donc chez lui …

                 Mais sa femme et tous leurs enfants, le voyant si triste, voulurent l’aider et trouvèrent une solution :

                   » Et si tu offrais à tous les enfants du monde un cadeau ??? « 

                 Le roi trouva cette idée merveilleuse !!!

                 Tous se mirent au travail et fabriquèrent des milliers de jouets pour tous les enfants du monde ….

                 Ainsi, depuis plus de 2000 ans, ce roi, que l’on appelle désormais «  le Père Noël « , travaille avec sa femme la  » Mère Noël «  et tous leurs enfants, à faire des jouets pour tous les enfants sages du Monde !!!

                 Aussi, la nuit de la naissance de Jésus, la nuit de Noël, notre cher   » Père Noël  » distribue tous ses cadeaux !!!

 

   arsene2

Publié dans CONTES, FAMILLE, LEGENDES | 13 Commentaires »

HACKIKO, le CHIEN FIDELE …..

Posté par ALAIN le 12 juillet 2011

                                                   

 

                                                      voir l'image en taille réelle

 

                                               HACHIKO a été adopté à l’âge de 2 mois par un professeur de l’ Université de Tokyo. Il avait l’habitude d’accompagner son maître jusqu’à la gare chaque matin et venait l’accueillir chaque soir au même endroit.

                                      Un jour, le professeur partit comme d’habitude le matin, mais mourut d’une crise cardiaque.

                                      Chaque soir, le chien attendit son maître à la gare toute la soirée jusqu’à la nuit tombée.

                                      Des amis du professeur, attristés par l’attitude du chien, l’emmenèrent chez eux à des kilomètres de la gare. Mais le chien s’échappa. 

                                      Il continua de longues années à venir à la rencontre de son maître dans le gare.

                                      Les gens du quartier furent si impressionnés par la fidélité du chien qu’ils lui donnèrent à manger et à boire.

                                      Les années passèrent et le chien, accablé par des maladies venait toujours. C’est le 7 Mars 1935 qu’on le retrouva mort à l’endroit exact où il attendait son maître tous les jours.

                                      Une statue a ainsi été érigée à cet endroit en l’honneur du chien fidèle et chaque année, au Japon, le 7 Mars, une fête (Chuken Hachiko Matsun) est organisée devant la statue d’ Hachiko .

   

      voir l'image en taille réelle    

Publié dans CONTES, LEGENDES | 9 Commentaires »

L’HISTOIRE INFINIE …

Posté par ALAIN le 16 février 2011

               voir l'image en taille réelle   

                              Il était une fois un brin d’herbe qui vivait dans une grande prairie. Un mouton, se promenant dans les parages, vit le brin d’herbe et le mangea.

                              Mais un jour un loup, se promenant dans les parages, vit le mouton et le mangea. Il repartit dans la forêt avec le brin d’herbe et le mouton dans son ventre.

                              Un jour, un ours, se promenant dans les parages, vit le loup et le mangea. Il retourna dans sa tanière avec toujours le brin d’herbe, le mouton, et le loup dans le ventre.

                              Un chasseur passa dans les parages, il vit l’ours et le tua. Puis le chasseur repartit chez lui avec sur son dos, l’ours qui avait mangé le loup qui avait mangé le mouton qui avait mangé le brin d’herbe.

                              Arrivé chez lui, il ouvrit le ventre de l’ours et y vit le loup. Il ouvrit le ventre du loup et y trouva le mouton. Il ouvrit le ventre du mouton et vit le brin d’herbe.

                              Avec la peau de l’ours, il fit un tapis

                              Avec la peau du loup, il fit un manteau  

                              Avec la peau du mouton, il fit de la laine

                              Et le brin d’herbe, il le jeta par la fenêtre

                              Le brin d’herbe reprit racines. Un mouton, qui passait par là, le vit et le mangea …………

ARSENE GRISALI            

Publié dans CONTES, LEGENDES | 10 Commentaires »

La PETITE FERMIERE ….

Posté par ALAIN le 15 février 2011

voir l'image en taille réelle

                                          Il était une fois une fermière si petite qu’elle aurait pu tenir dans le creux de la main. Ce n’était pas facile pour elle de s’occuper de sa ferme, les épis de blé étaient plus grands qu’elle, les oeufs étaient trop lourds pour qu’elle puisse les porter et elle n’arrivait pas à traire sa vache, parce ce que même juchée sur un tabouret, elle ne pouvait pas atteindre les pis.

                                 Mais comme elle était gentille, tous les animaux décidèrent de l’aider!

                                 - « Maintenant, je vais aller pondre mes oeufs directement dans le panier! » dit la poule

                                 – « Maintenant, je vais aller couper le blé avec mes dents et ensuite j’en ferais de gerbes! » dit le cochon

                                 – « Et nous, nous allons traire la vache! » disent le chien et le chat

                                 - »Vous êtes trop petits! » répondent le cochon et la poule

                                 - »Mais non, il suffit que le chien me fasse la courte échelle! répondit le chat

                                Et le lendemain matin, en se réveillant, la petite fermière fut bien étonnée que les animaux avaient fait tout le travail pendant la nuit. C’est ainsi que parfois la gentillesse peut être récompensée, mais c’est très rare dans   notre monde de chacals. La gentillesse est devenue une faiblesse dont beaucoup profite !!! 

ARSENE GRISALI   

                                     

Publié dans CONTES, FAMILLE, LEGENDES | 8 Commentaires »

Les NAVETTES de MARSEILLE …

Posté par ALAIN le 3 février 2011

                     Hier, j’ai publié un texte sur les crêpes de la Chandeleur, aussi, aujourd’hui je vous fais connaître une tradition marseillaise honorée elle aussi le 2 Février.

                     Vers la fin du XII ème Siècle, une statue de Vierge s’échoua sur les bords du Lacydon. Elle était en polychrome, sa robe verte était salie, meurtrie par la patine. elle portait une couronne en or. Il n’en fallut pas plus pour que les artisans marseillais voient là une marque du destin et un signe de protection. Elle fut, selon la légende, Notre Dame du Feu Nouveau et pour les autres, la Vierge Protectrice des Gens de Mer.

                    Mais certains disent que la navette symbolise la barque qui amena les Saintes Marie sur les côtes de Provence. Pour rappeler cette histoire, Monsieur Aveyrou, fondateur du Four en 1781, aurait eu l’idée de donner à un biscuit parfumé à la fleur d’oranger, la forme d’une barquette. 

   voir l'image en taille réellevoir l'image en taille réelle

voir l'image en taille réelle

                               Depuis, chaque année, les navettes et le four sont bénis par l’Archevêque de Marseille, la Vierge est sortie en procession, suivi d’une retraite aux flambeaux et les fidèles font la queue dès 5 h du matin pour  assister à la messe et à la bénédiction, mais surtout se précipitent pour acheter ce fameux biscuit porte-bonheur qui peut se conserver  toute l’année !!!

ARSENE GRISALI

Publié dans FAMILLE, INFOS, LEGENDES, RELIGION | 11 Commentaires »

IN MEMORIAM of « PAUL » ….

Posté par ALAIN le 21 janvier 2011

voir l'image en taille réelle

                               PAUL, le poulpe qui a ébahi le monde entier en précisant le résultat de tous les matches de l’Allemagne durant la Coupe du monde de Football de l’été 2010, va recevoir un hommage POST MORTEM bien mérité.

                        Trois mois après son décés à l’âge de trois ans et demi, l’urne contenant ses restes a été placée solennellement hier jeudi 20 Janvier dans un coin de l’aquarium d’Oberhausen, en Allemagne, pour que ses admirateurs puissent lui vouer un culte.

                        Le flair du céphalopode était tellement fiable qu’il lui a même permis de prédire la victoire de l’Espagne sur les Pays-Bas en finale du Mondial d’Afrique du Sud devant les caméras des chaînes de télévision internationales.

                        Un documentaire américain est en cours de montage sur l’étonnant mollusque, qui annonçait le futur pays vainqueur en choisissant une moule dans l’une des deux boîtes portant chacune les couleurs des protagonistes des matches.

                        Un CASTING est organisé parmi les POULPES pour le prochain MONDIAL !!!

ARSENE GRISALI

Publié dans HISTOIRE, INFOS, LEGENDES | 8 Commentaires »

Quand  » BAMBI  » devient CHASSEUR d’ OISEAUX ….

Posté par ALAIN le 8 octobre 2010

    Quand                  101007071910175157 dans LEGENDES

                           Une ferme taïwanaise a fait appel à Michael Jackson pour protéger ses récoltes des volatiles gloutons: Un agriculteur a planté au milieu de ses rizières deux épouvantails à l’effigie de « Bambi ». Ils sont vêtus à l’image du « Roi de la pop », l’un avec la veste et le pantalon rouges rendus célèbres par le clip « Thriller », l’autre avec gants à paillettes, chapeau noir et mocassins. Le duo, doté chacun d’une armature en bois et d’un visage en éponge, prend en outre des poses inspirées des pas de danse de l’interprète de « Billie Jean » décédé l’an dernier à 50 ans.

                           « Avant, pendant les récoltes, mon père devait aller dans les champs tous les jours pour chasser les oiseaux », explique Lee Ping-Hsing, 30 ans, fils d’un agriculteur du comté de Changhua.

                           Certains membres de la famille craignent néanmoins de troubler  les mânes du chanteur.  » Mon grand-père m’a enguirlandé en disant que l’esprit de Michael Jackson allait venir nous hanter », raconte Lee Ping-Hsing.

                           » Mais je trouverais sympa que Michael passe nous voir  »

                          Pourquoi pas … !!!

 

ARSENE GRISALI  

Publié dans INFOS, LEGENDES | 6 Commentaires »

QUAND LA POLICE PROTEGEAIT  » NESSIE  » …

Posté par ALAIN le 3 mai 2010

voir l'image en taille réelle

                                                 Dans les années 1930, la police écossaise pensait que l’existence du monstre du Loch Ness ne « faisait aucun doute » et s’employait à le protéger d’éventuels chasseurs.

                                       En Août 1938, le chef de le police du comté d’ Inverness, William Fraser écrivit une lettre rendue publique et montre qu’aux yeux des forces de l’ordre, la seule façon de protéger « Nessie » était de dire à la population que sa préservation était « souhaitable ».

                                       Fraser continuait en expliquant que deux Londonniens, Peter Kent et Marion Sterling, étaient déterminés à capturer le monstre avec un harpon spécial.

                                        »Qu’il y ait une créature mystérieuse dans le Loch Ness semble aujourd’hui ne faire aucun doute, mais il est très improbable que la police puisse faire quoique ce soit pour le protéger » déclarait Fraser dans sa lettre adressée aux Autorités.

                                        Fraser disait, en outre, avoir fait dire à Kent qu’il valait mieux ne pas s’en prendre au monstre.  » Reste à savoir si mon avertissement aura l’effet escompté », concluait-il ……..

ARSENE GRISALI

 

Publié dans INFOS, LEGENDES | 9 Commentaires »

CHAUSSURES pour FEMMES !!!

Posté par ALAIN le 17 janvier 2010

                                Il y a quelques années, j’ai reçu une formation de « Bottier » par les Compagnons du Devoir et je suis très fier de mon diplôme qui me permet de fabriquer des chaussures sur mesure entièrement à la main. Il m’est arrivé de confectionner une paire de souliers ayant une pointure de 53 (38 cm de long env.)  pour un russe.

                                Je vous présente la première collection 2010 :

        voir l'image en grand      voir l'image en grand       voir l'image en grandvoir l'image en grand

                                 Maintenant, regardez ce que portaient les femmes chinoises au 10ème siècle. La tradition voulait que l’on bande les pieds des petites filles pour les empêcher de grandir et leur faire enfiler, une fois pubères, des chaussures brodées qui n’excédait pas 7,5 cm.

voir l'image en grand voir l'image en taille réelle

                          L’origine de la pratique du bandage des pieds est attribuée à la passion du Prince Li Yu qui régnait au dixième siécle. C’est la version chinoise du conte « Cendrillon ». Sheh Sien, dans sa hâte de rentrer de la fête organisée par le Prince, perd un de ses souliers. Le Prince le fait essayer à toutes les jeunes filles du royaume. Il découvre le second chez Sheh Sien et l’épouse.

voir l'image en taille réelle

                          Les jeunes filles étaient prêtes à raccourcir leurs pieds au couteau. Les mères se mirent à bander les pieds des filles en recourbant les orteils sous la plante, car à leurs yeux une jeune fille qui n’avait pas de petits pieds ne pourrait jamais trouver un mari qui fasse honneur à sa famille.

                          En fait, la réalité est tout autre, la fille de l’Empereur de l’époque naquît avec les pieds-bots. Pour rester à la cour, ne pas être chassées et ne pas vexer l’empereur, les femmes bandèrent les pieds des filles dès leur naissance pour qu’elles aient les mêmes malformations que la fille de l’Empereur. Cette pratique n’ est interdite que depuis seulement 1912. Mais la tradition perdura bien au-delà de cette date, comme vous pouvez le constater sur les photos.

ARSENE GRISALI

Publié dans CONTES, FAMILLE, LEGENDES, SANTE | 12 Commentaires »

Le SILENCE LIBERE !!!

Posté par ALAIN le 9 janvier 2010

voir l'image en grand

                                Il était une fois un homme qui, chaque jour, écoutait les enseignements spirituels d’un érudit. Il possédait un oiseau. Le volatile vivait dans une cage situé dans la pièce où se faisait l’enseignement et il écoutait donc lui aussi. Un jour, il s’adressa à l’homme en ces mots:

                        - »Pouvez-vous me dire ce que vous servent tous ces discours ? »

                        - »Ces enseignements vont me libérer un jour de mes chaînes ! » lui répondit l’homme.

                        - »Vous écoutez ces bonnes paroles depuis des années » répliqua l’oiseau « mais je ne vois aucun changement s’opérer en vous. Auriez-vous l’obligeance de demander à votre professeur à quoi vous pouvez vous attendre ? »

                        Le lendemain, l’homme demanda à son professeur s’il obtiendrait libération et liberté. Le professeur resta coi. Il se gratta la tête, évalua la question, mais ne sut que répondre. Il resta silencieux près d’une heure , puis quitta les lieux. L’homme était stupéfait. Son professeur n’avait pas su trouver de réponse à la question de l’oiseau. C’est alors que le volatile, lui, perça l’énigme.

                       A partir de ce jour, il cessa de manger et de chanter. Il devint absolument silencieux. L’homme mettait de la nourriture fraîche tous les jours dans la cage, mais l’oiseau refusait d’y toucher. Un jour, constatant que son oiseau ne présentait plus aucun signe de vie, l’homme le sortit délicatement, le coeur gros et le posa par terre. Et aussitôt, l’oiseau s’envola libre comme l’air.

                       C’est ainsi que l’homme, comme son professeur, comprit que le silence mène à la libération et que le silence est d’or. 

ARSENE GRISALI 

Publié dans CONTES, LEGENDES | 9 Commentaires »

123
 

gunn |
BIANKOUMA |
Ma ptiite viie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | viragedubleu
| information
| adelis