• Accueil
  • > Archives pour février 2013

LA MAISON DIAMANTEE ….

Posté par ALAIN le 8 février 2013

voir l'image en taille réelle

voir l'image en taille réelle

voir l'image en taille réelle

voir l'image en taille réelle

L’escalier ………

 

                 La MAISON DIAMANTÉE est un édifice de MARSEILLE situé juste derrière la Mairie dans le quartier de l’ hôtel de ville. Elle abrite maintenant le Musée du Vieux-Marseille. La façade et l’escalier sont classés aux monuments historiques.

              Elle fut construite fin XVI ème siècle sur le terrain des anciens jardins du palais de Provence par de riches commanditaires d’origines espagnole et italienne.

              Elle fut habitée par de grandes familles marseillaises comme celle du premier échevin Pierre de Saboulin Bollena et les Castellane Majastre. A la fin du XIX ème siècle, des travailleurs du port et des immigrés italiens furent logés dans cette maison.

              Elle doit son nom à l’aspect de sa façade qui est couverte de pierres taillées en pointes: Bossage prismatique ……… 

voir l'image en taille réelle

Publié dans HISTOIRE, PHOTOS | 7 Commentaires »

LA « VIEILLE CHARITE » ……

Posté par ALAIN le 7 février 2013

voir l'image en taille réellevoir l'image en taille réellevoir l'image en taille réelle

voir l'image en taille réelle

voir l'image en taille réelle

voir l'image en taille réelle

          La  » VIEILLE CHARITÉ « , située au coeur du «  PANIER  » ( Vieux quartier de Marseille à visiter absolument ), dans le 2 ème arrondissement, est un bâtiment édifié au XVII ème siècle pour abriter les indigents et les pauvres de la ville.

        L’hospice est représentatif de l’architecture du XVII ème siècle, en particulier du fait de la présence de la superbe chapelle baroque et de sa coupole ovoïde.

        La  » VIEILLE CHARITE  » fut bâtie afin d’héberger et rassembler les mendiants et vagabonds fort nombreux au début de ce siècle. A la suite de l’Edit Royal sur  » l’enfermement des pauvres et des mendiants « , le conseil de la ville de Marseille décida, dans sa séance du 8 Décembre 1622, de  » renfermer dans un lieu propre les pauvres natifs de Marseille « .

        Construit en pierre rose et blanche, l’ensemble de la  » VIEILLE CHARITE  » se compose de quatres ailes de bâtiment fermées sur l’extérieur et ouvertes sur une cour rectangulaire par des galeries sur trois niveaux. C’est une vaste bâtisse dont les quatres ailes sont disposées suivant un rectangle de 112 mètres sur 96 avec des murs extérieurs dépourvus de fenêtres et faite de trois étages de galeries superposées avec des arcades donnant sur une cour intérieure de 82 mètres sur 45. Au centre, se trouve la chapelle coiffée d’une coupole elliptique avec un porche à colonnes corinthiennes.

        Il faut savoir qu’à l’époque, la répression contre la mendicité se faisait de façon énergique voire brutale. Des gardes, appelés  » CHASSE-GUEUX « , étaient chargés se saisir les mendiants et les étrangers étaient expulsés hors de la ville après avoir essuyé bien des coups de bâtons…….

        Aujourd’hui, la  » VIEILLE CHARITE  » est devenue un centre culturel et muséographique !!!

 

 

voir l'image en taille réelle

Publié dans HISTOIRE, INFOS, PHOTOS | 11 Commentaires »

L’ EGLISE SAINT-FERREOL ….

Posté par ALAIN le 6 février 2013

voir l'image en taille réelle

voir l'image en taille réelle

voir l'image en taille réelle

voir l'image en taille réelle

voir l'image en taille réelle

voir l'image en taille réelle

voir l'image en taille réelle

voir l'image en taille réelle

voir l'image en taille réelle

            Sa construction se fera sur une longue période et commencera très lentement en 1447. Les Augustins utilisèrent le bois d’une galère hors d’usage pour réaliser la charpente. Les travaux sont cependant suffisamment avancés pour accueillir le pape Clément VII venu accompagné sa nièce Catherine de Médicis qui vient d’épouser le futur roi de France Henri II. Cette église ne sera consacrée que le 15 Janvier 1542 en raison des difficultés financières rencontrées par les Augustins.

           Bien placée à proximité du port, elle s’est retrouvée au centre du fait de l’extension de la ville ordonnée par Louis XIV en 1666. L’église était enchâssée depuis sa création dans des constructions particulières et des commerces adossées sur ses murs comme le montre encore une photo actuelle (Tabac-Presse).

           Sous la révolution française, l’église fut mise à la disposition du service des fourrages. C’est vers 1801, sous Napolèon I er, que fut réalisée la construction d’une nouvelle façade….

 

 voir l'image en taille réelle

Publié dans FAMILLE, HISTOIRE, RELIGION | 10 Commentaires »

EGLISE St LAURENT de MARSEILLE …..

Posté par ALAIN le 5 février 2013

voir l'image en taille réellevoir l'image en taille réelle

voir l'image en taille réellevoir l'image en taille réelle

                   Cette église implantée sur la butte Saint-Laurent, aujourd’hui appelée  » La Tourette  » a été édifiée sur un temple païen grec du début de la fondation de la cité phocéenne.

               En 870, l’évêque BABON fait construire une enceinte fortifiée pour protéger la ville après les invasions successives des barbares en 838 et 842. A la fin du XVII ème siècle, l’église St Laurent est édifiée à cet emplacement, en pierre de taille rose en provenance du Cap Couronne.

               En 1249, sous l’ épiscopat de Benoît D’ ALIGNAN, l’église St Laurent devient la quatrième paroisse de Marseille avec la  » MAJOR « , les  »ACCOULES  » et  » St MARTIN « .

               Le 10 Août 1720, en pleine épidémie de peste, l’évêque de Marseille, Mgr de BELSUNCE, célèbre une messe devant la porte de cette église entourée des patrons pêcheurs. En 1794, pendant la révolution, tout ce qui était en cuivre ou en argent fut envoyé à l’atelier des monnaies pour y être converti en lingots et l’église fut utilisée comme entrepôt de matériel militaire jusqu’en 1801, sauvée sur le gong par Napoléon Bonaparte. Malheureusement, il ne reste plus qu’une statue polychrome de St Laurent, on la voit sur la droite de la quatrième photo. Tout ceci explique sa sobreté  …….

              En 1943, cette église a échappé à la destruction par dynamitage des vieux quartiers du  » VIEUX-PORT  » , refuge des juifs et des résistants et cachés par les habitants. Cette nuit fut appelée la » NUITS des ÉTOILES «  en hommage aux milliers de juifs qui furent tués ou déportés par les Allemands cette fameuse nuit. En fait, le lendemain, tout le « Vieux-Port » n’était plus que ruines, sauf la mairie, et fut reconstruit dans les années suivant la libération par les dockers marseillais au chômage puisqu’il n’y avait plus de bateaux, tous coulés ……. Les immeubles actuels qui entourent le « Vieux-Port », comme on peut en voir sur la première photo, sont l’oeuvre de ces dockers et c’est du solide, croyez-moi !!!

voir l'image en taille réelle

Dynamitage du « Vieux- Port » sous l’oeil incrédude des Marseillais après cette « Nuit des Etoiles »  !!!

 

voir l'image en taille réelle

 

 

 

     

Publié dans HISTOIRE, PHOTOS | 10 Commentaires »

L’ EGLISE des REFORMES ….

Posté par ALAIN le 4 février 2013

VISITEZ cette EGLISE en VIDEO !!!


<a href= »http://www.dailymotion.com/video/x31wzp_marseille-visite-de-l-eglise-des-re_travel » target= »_blank »>Marseille : visite de l’église des réformés 

voir l'image en taille réelle

voir l'image en taille réelle

voir l'image en taille réelle

voir l'image en taille réelle

        Cette imposante église trône tout en haut de la célèbre « Canebière » et on ne peut pas la rater car sa grande façade néo-gothique est remarquable. Elle fut édifiée entre 1855 et 1888 selon un style gothique du XIIIème siècle.

       Elle est bâtie à l’emplacement d’un couvent d’Augustins Réformés (une branche divisée des Grands Augustins). Ceci explique l’appellation d’ « Église des Réformés » que les marseillais lui ont donné.

       La première pierre de l’ancienne chapelle du couvent dédiée à saint Nicolas de Tolentino fut posée par le duc de Guise gouverneur de la Provence, le 20 juin 1611. Cette pierre a été retrouvée lors de la démolition de la chapelle en 1869.

       Chaque année à Marseille, le dernier dimanche qui clôture l’année liturgique (Dimanche du Christ-Roi), tous les santonniers se retrouvent à l’église des Réformés pour une célébration eucharistique avant d’inaugurer la foire aux santons: C’est la fête des Santonniers ……..

 

  voir l'image en taille réelle

Publié dans HISTOIRE, RELIGION | 12 Commentaires »

TRES BON DIMANCHE A VOUS TOUS !!!

Posté par ALAIN le 3 février 2013

 

                      ours

                       ATTENTION, L’OURS EST LA !!!  L’AVEZ-VOUS VU ???

 

 

                         ffm56q6w

 

 

glitteryourway-9ab7c76c

Publié dans Non classé | 5 Commentaires »

L’EGLISE des ACCOULES …..

Posté par ALAIN le 2 février 2013

voir l'image en taille réelle 

voir l'image en taille réelle

voir l'image en taille réelle

voir l'image en taille réelle

voir l'image en taille réelle

voir l'image en taille réelle

           L’Église Notre-Dame des Accoules est l’une des plus anciennes églises de Marseille. Elle fut érigée sur les fondations d’une autre église datant du X ème  siècle, et démolie en 1794 pour avoir abrité des réunions politiques de rebelles à la Convention, tandis que la Révolution Française faisait rage dans le pays.

         Le clocher visible du Vieux-Port, qui, lui, date du XIV ème siècle est l’un des rares vestiges. Il abritait autrefois la cloche Sauveterre utilisée pour convoquer les conseils municipaux. Maintenant, elle donne l’heure !!!

         A droite, la Chapelle du Calvaire forme une rotonde avec une coupole du début XIXème siècle.

         Au fond, des cryptes s’ouvrent sur un amas de rochers reconstituant la grotte de Lourdes et de Sainte Madeleine surmontés d’un calvaire.

         Ce qui est étonnant c’est que cette église est complètement enclavée par les habitations qui l’entourent !!! 

 

voir l'image en taille réelle

Publié dans HISTOIRE | 14 Commentaires »

APRES LA « BONNE MERE », « LA MAJOR » …….

Posté par ALAIN le 1 février 2013

voir l'image en taille réelle

voir l'image en taille réelle

voir l'image en taille réelle

voir l'image en taille réelle

voir l'image en taille réelle

 

                 Achevée en 1847, au terme de 45 années  de travaux, constituée entr’autre de 190 tonnes de marbre de placage venues de Toscane, de Provence et des Pyrénées, la cathédrale  » La Major  » aura coûté 9 millions de francs de l’époque, soit le triple du prix de celle de Fourvière à Lyon et le double de Montmartre à Paris.

              La cathédrale de la  » Major  » se dresse sur une esplanade, un peu à l’écart du centre ville entre le Vieux-Port et le nouveau port de commerce, à proximité du quartier de la Joliette, du Fort Saint Jean, du futur Musée national des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, et à deux pas de chez moi.

              Son architecture est grandiose. Sa décoration intérieure, en marbre et porphyre, lui donne un aspect particulier pour un édifice religieux. La cathédrale a une longueur de 142 mètres, les tours du portique ont 60 mètres de haut, la nef s’élève à 20 mètres, la coupole centrale culmine à 70 mètres pour un diamètre de 17,70 mètres, ce qui en fait la sixième du monde. Elle a des dimensions comparables à celles de la basilique Saint- Pierre de Rome et peut acceuillir 3000 personnes.

              Sur le parvis s’élève la statue de Monseigneur de Belsunce, qui s’illustra lors de la dernière grande épidémie de peste en France …………

     voir l'image en taille réelle

Publié dans FAMILLE, HISTOIRE, PHOTOS, RELIGION | 10 Commentaires »

123
 

gunn |
BIANKOUMA |
Ma ptiite viie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | viragedubleu
| information
| adelis