VILAINS BOXEURS …. !!!

Posté par ALAIN le 25 août 2012

 

images

                      Pour beaucoup d’entre nous, la violence conjugale se limite à la violence physique occasionnelle sans tenir compte des situations extrêmes. Pourtant, elle peut prendre différentes formes banalisées et touche beaucoup de femmes et dans toutes les classes sociales ….

                      Premier réflexe de ces femmes battues auprès de leur entourage, prétendre un simple accident tout bête, genre : glissades, heurts, blessures en bricolant. En fait, d’après les enquêtes, sur 5 femmes âgées de 40 ans, 2 ont été victimes de violences conjugales au cours des 10 dernières années.  Heureusement, pour certaines, les violences n’ont duré que quelques mois, elle ont quitté de suite leur compagnon, ont divorcé contraintes et forcées ….

                     Mais cette décision n’est pas simple, partagées entre amour et haine, union et séparation, mari et enfant, rester et continuer à endurer cette violence ou tout plaquer pour se retrouver seule et peut-être à la rue ….

                     Et puis, il y a les petits mâlins qui portent des coups sans traces, mais les accompagnent de violences psychologiques, beaucoup plus insidieuses et perverses. La femme n’étant plus qu’un exutoire aux troubles psychiques de l’homme face à certains problèmes comme le chômage, la précarité, mais aussi des facteurs déclenchants comme la jalousie, la séparation, le divorce, la naissance d’un enfant, etc …. La femme est ainsi rejetée, insultée, ridiculisée en public, terrorisée, enfermée ….

                     Enfin, n’oublions pas qu’en France, une femme meurt tous les jours sous les coups de son compagnon et qu’elles représentent 2 000 000 de victimes de violences physiques, les violences psychologiques n’étant pas chiffrables !!! 

 

arsene2

11 Réponses à “VILAINS BOXEURS …. !!!”

  1. jcn54 dit :

     » Enfin, n’oublions pas qu’en France, une femme meurt tous les jours sous les coups de son compagnon et qu’elles représentent 2 000 000 de victimes de violences physiques, les violences psychologiques n’étant pas chiffrables !!!  »
    J’ignorais ce chiffre, mais je ne suis pas prêt de l’oublier, c’est consternant !
    Bonne journée Alain.
    JC

    Dernière publication sur Jean Claude's news : Un ange parmi les anges

  2. didier dit :

    Je ne comprend vraiment pas la betise des hommes qui frappent leurs femmes ,ce sont des laches sans noms!
    Messieurs! mesurés vous à d’autres hommes si vous voulez vous battrent!
    Bon week end Alain

  3. mamietitine dit :

    oh ! oui trop de femmes souffrent de cet état de fait , souvent elles n’osent en parler…
    j’ai connue une dame qui a été battue , son mari n’acceptait pas qu’elle s’occupe plus de leur fils
    que de lui , elle a fini à s’en prendre à son fils et le tapait pour un rien…Je suis intervenue car je ne comprenais pas que l’on puisse frapper un enfant pour rien,elle s’est mise à pleurer et m’a expliqué…Je l’ai aidé , on a été voir une assistante sociale qui l’a aidé à quitter ce mari violent et à refaire sa vie…Beaucoup de femmes n’osent pas en parler car elles n’ont personne vers qui se tourner . Parfois lorsque l’on voit une situation qui ne semble pas normale , on peut
    peut être , simplement aider quelqu’un en lui parlant …

    Bon weekend , Alain
    gros bisous
    mamietiitne

    Dernière publication sur mamie titine : Mes chers amis

  4. binicaise dit :

    La condition des femmes restent bien précaire à la merci d’un violent et l’evolution de la protection contre cette situation reste bien peu efficace. Bonne fin de journée bises Jacqueline

    Dernière publication sur Binicaise : Blog en pause pour une durée indéterminée.

  5. Bonjour Alain,

    C’est un problème qu’hélas je connais bien et qui perdure hélas…
    Je suis venu, en tant que bénévole, au secours de plusieurs d’entre ces femmes, et c’est vrai que c’est complexe !
    En effet, elles semblent se culpabiliser des violences (physiques et psychologiques) dont elles sont l’objet, alors que le mâle qu’elles ont choisi comme compagnon n’est qu’un sombre connard !!!
    C’est un peu comme le syndrome de Stockholm : on prend en sympathie celui qui vous martyrise et vous menace…
    Le pire, c’est que dans la majorité des cas, elles retournent avec ces pauvres glaires.
    Le pompom : quand elles sont enfin libérées, elles se remettent dans la majorité des cas en couple avec un autre connard qui, de nouveau, va leur taper dessus !!!

    A désespérer de la gent féminine, du moins cette parcelle…

    Pour autant, il ne faut pas baisser les bras et lutter sans relâche contre ces primaires avec tous les moyens dont nous disposons…

    Amitiés,

    Jean-Jacques.

    Dernière publication sur  : Adieu Manitas...

  6. paulstendhal dit :

    Bonsoir Alain-Arsène,

    Et que dire des hommes battus ?
    Bien amicalement.

    Paul Stendhal

    Dernière publication sur Oaristys : Citation

  7. FANETTE dit :

    Bonjour Alain
    Les coups et le reste sont preuve de bassesse, quelque soit celui ou celle qui les donne
    bien souvent c’est l’homme, rare sont quand même les femmes qui cognent leur compagnon (même si, oui, ça existe)
    Les femmes maintenant ont un soutien de taille, elles ont l’occasion d’aller porter plainte (et que celles ci soient enregistrées)il y a des tas d’association qui existent pour les aider, mais, malheureusement elles ne font pour la plupart pas appel à tout celà, elles ont peur. Alors elles se laissent avilir, frapper, rabaisser, humilier.
    Bon je m’arrête dans mon propos avant d’aller trop loin
    bonne journée à toi
    bises

    Dernière publication sur FANETTE : lll

  8. paulstendhal dit :

    Bonjour Alain-Arsène,

    Juste une petite précision, qui a son importance :

    Statistiques ONDRP 2009
    L’office national d’observation de la délinquance et des réponses pénales a fait paraître ce 20 novembre des statistiques 2009 relatives aux violences physiques ou sexuelles au sein du couple.

    On l’a vu, on l’a lu, la prévention de la lutte contre les violences faites aux femmes s’est du coup intensifiée.

    Or, pourtant, les statistiques 2009 ressemblent comme deux gouttes d’eau à celles de 2008. A quelques nouvelles nuances près… que nous allons souligner ci-dessous.

    D’abord les constats :

    D’une façon globale, 654 000 femmes et 523 000 hommes ont été victimes de violences physiques et/ou sexuelles.

    En 2009, 140 femmes et 25 hommes sont décédés sous les coups de leur conjoint.

    En 2009, on estime à 204 000 le nombre de personnes ayant déclaré avoir été victimes de violences physiques ou sexuelles par leur conjoint.

    Et à 165 000 victimes au sein de leur « ménage » par une autre personne.

    Par « ménage » on entend toute personne qui vit dans le même foyer (enfant, parents, grands-parents, personne hébergée…).

    Contre toute attente, 100 000 hommes « seulement » se sont déclarés comme étant victimes des violences sexuelles ou physiques dans leur ménage en 2009 (contre 300 000 femmes). Hommes ou femmes, les taux sont les mêmes en 2008 et 2009.

    Mais en ce qui concerne uniquement les actes de violences physiques et sexuelles par le CONJOINT, 48,4 % des femmes se sont déclarées victimes et 54,1 % des hommes.

    La conclusion fort intéressante de ce rapport, explique que si en effet, les femmes sont 3 fois plus victimes de violences physiques et sexuelles au sein de leur ménage, en fait elles sont moins victimes que les hommes de leur conjoint. La différence du taux est due à des actes de violences d’autres personnes au sein du ménage (enfants ? beaux-parents ? autres ? le rapport se garde bien de le dire, alors qu’on nous affirme au début que les victimes ont exprimés qui étaient les acteurs de la violence).

    Le rapport de l’Office national de la Délinquance et des Réponses pénales osent enfin le dire :

    - les hommes sont plus victimes que les femmes de violences « conjugales »

    - les femmes sont principalement victimes des actes de violences d’une autre personne que leur conjoint.

    Alors demandons aux institutions gouvernementales pourquoi elles s’obstinent à communiquer sur les violences faites au femmes au sein du couple. Si cela mérite bien sur qu’on y prête attention, il serait temps que les violences faites aux hommes par leur compagne soit enfin reconnue et prise en compte.

    Sylvianne SPITZER

    Fondatrice et présidente de SOS Hommes Battus

    Bien amicalement.

    Paul Stendhal

    Dernière publication sur Oaristys : Citation

  9. Bonsoir Alain,

    On marche sur la tête où quoi ?!?
    Selon Suzanne, c’est l’homme qui serait victime de violences conjugales et serait le plus malheureux ?!?
    Pourquoi faut-il toujours la route de ces mytos révisionnistes qui manipules les statistiques…
    Cela me rappele un débat sur un forum d’actualité où des intélectuels turcs prétendaient que c’étaient les arméniens qui avaient massacrés les ottomans !!!

    Comme Renaud, je dis halte à tout !!!

    Pourquoi pas faire d’Hitler un nobel de la paix, pendant qu’on y est ?!?

    Amitiés,

    Jean-Jacques.

    Dernière publication sur  : Adieu Manitas...

  10. Sylvianne, pardon…
    Pour ce que ça change :(

    Dernière publication sur  : Adieu Manitas...

  11. Bonsoir Alain,

    Je n’avais pas trop fait attention au sujet précédent sur la maltraitance des presonnes agées, et cela ne fait que confirmer ce que j’ai dit dans le feu de l’action où j’ai oublié un ou deux mots dans un texte écrit dans la passion avec une ou deux fautes d’orthographe…
    Personne n’ai osé encore dire que c’étaient les jeunes dans la force de l’âge qui étaient martyrisés par des vieux dépendants victimes de handicap !!!
    Si on a un peu de patience, on y arrivera peut-être ?!?

    Amitiés,

    Jean-Jacques.

    Dernière publication sur  : Adieu Manitas...

Laisser un commentaire

 

gunn |
BIANKOUMA |
Ma ptiite viie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | viragedubleu
| information
| adelis