• Accueil
  • > FAMILLE
  • > Des  » CURES de DESINTOXICATION  » à  » INTERNET  » … !!!

Des  » CURES de DESINTOXICATION  » à  » INTERNET  » … !!!

Posté par ALAIN le 21 août 2009

b2de63268d7211de86667ef825430beb.jpg^Logologoreferencementteam.gif

                                                   Eh oui !  On peut se faire désintoxiquer pour des problèmes d’alcool, de tabac, de jeux, et bien maintenant certains se font désintoxiquer à « Internet » !!!

                                                   Une étude consacrée aux utilisateurs d’internet dresse un sombre bilan médical. Plus souvent en surpoids et déprimés, les ados et les adultes accros aux jeux vidéo et à internet présentent des signes de moins grande ouverture vers l’extérieur et des problèmes de santé mentale, sans toutefois prouver un véritable rapport de causalité. Une utilisation abusive conduit-elle à ces comportements de repli ou les accompagne -t-elle ?

                                                  Malgré cette réserve, de plus en plus de centres sont ouverts pour lutter contre cette dépendance, comme celui de Nantes installé au CHU. Pareillement à l’alcool, c’est l’entourage qui s’aperçoit du soucis et en souffre. L’ « Accro » s’enferme, non seulement, dans une pièce pour ne pas être dérangé, mais sur lui-même, l’entourage ne faisant pas parti de son monde virtuel. Ce n’est que par de longues discussions, négociations et ultimatum que le  »malade » ( car il s’agit bien d’une maladie ) accepte de se faire soigner.

                                                 Aux USA, un centre de désintoxication traite de la dépendance aux jeux vidéo et à internet. Il est situé, comme par défit, à quelques kilomètres du campus de Microsoft. Une cure donne droit à un concentré de vie rêvée. On y pratique la relaxation et le sport en plein air, les habitudes nutritionnelles sont corrigées, un bilan scolaire et professionnel est effectué, en six semaines. Le tout pour 14 500 Dollars, non pris en charge par l’ Assurance Maladie.

                                                En CHINE, les thérapies sont beaucoup plus musclées et dans un style trés militaire. On emploie aussi les électrochocs et les coups, allant parfois jusqu’à entraîner la mort (2 morts en Août), si le programme normal d’une semaine environ ne suffit pas. Le tout pour 5 000 Yuans (500 € environ).

                                               Tout ceci n’est qu’un terrible aveu d’impuissance face à cette nouvelle forme d’addiction. Mais rassurez-vous ! On appelle « ACCRO »  un internaute qui pratique une dizaine d’heures par jour ….. A vous de voir !!!

ARSENE GRISALI                   

6 Réponses à “Des  » CURES de DESINTOXICATION  » à  » INTERNET  » … !!!”

  1. Internet, comme les jeux, font partie désormais, en effet, de ces sources d’addiction.
    Il arrive un moment où ça créé un besoin. Je ne passe pas toutes ces heures sur internet, loin de là mais je reconnais que j’ai hâte de me mettre devant mon PC quand je suis déconnecté depuis longtemps.
    Je pourrai certes rester plusieurs jours sans surfer mais ça me manquerais…
    Autant je me passe de la bagnole et de la télé (que je ne regarde que très peu) facilement autant internet…

  2. poetesse66 dit :

    Je vais sur Internet quand j’en ai envie, mais dix heures par jour, non, mais c’est vrai qu’on le peut facilement avec tout ce qu’offre Internet…
    Comme pour tout, user, pas abuser !

    Le PC est comme une prolongation de nos désirs, alors à moins d’être un sage…

    Bon week end

    Poétesse

  3. samlucifer dit :

    inter-net, ça décoiffe!!! A plus !

  4. Heureusement je ne suis pas encore à 10 heures par jour d’internet, je dirais 4 à 5 heures par jour, très peu le week-end, et je m’en passe en vacances. Mais je reconnais qu’internet me manquerait si je ne l’avais plus. Par contre depuis que j’ai INTERNET je ne regarde plus du tout la télévision, ou que très rarement, mais je me tiens au courant des informations par le biais de la radio.
    Je pense que je ne suis pas encore une ACCRO et je n’ai pas besoin d’une désintoxication, peut être un jour…..
    Cela ne m’étonne pas du tout que la Chine utilise une méthode tout à fait archaïque « les électrochocs » pour soigner cette dépendance. Quelle horreur et quelle souffrance.
    Il ne faut pas oublier qu’Internet a permis à beaucoup de personnes, seules, malades, alitées, de tout âge de trouver un centre d’intérêt mettant fin la plupart du temps à un isolement ou à une solitude. Internet est une mine d’or sans cesse en mouvement. Il y a de tout sur tout. On apprend beaucoup de choses, on lit beaucoup de choses plus ou moins inédites et surtout l’on fait des rencontres « virtuelles » qui brisent la solitude.
    Cette nouvelle forme d’addiction n’est-elle pas aussi une forme d’isolement voulu, souhaité, recherché, par la plupart des gens qui sont seuls.
    Alors entre choisir un « cyberrobotchien » je préfère encore m’accoutumer à Internet et je ne demande aucune thérapie pour mon intoxication au NET. Tendresse

  5. tritriva dit :

    Bonsoir, c’est vrai qu’on se laisse très rapidement prendre au jeux, au début c’est la curiosité de savoir manipuler, de faire des recherche pendant quelques minutes et puis une heure et ainsi de suite car il y a toujours quelques choses à faire ou à chercher… Le pire c’est qu’on ne voit pas le temps passer lorsqu’on est devant le PC . Mais de là à passer dix heures de file devant c’est vraiment dingue, en principe au bout d’un certain temps, on ressent de la fatigue et les yeux donnent le signal d’alarme, et une petite pause s’impose.
    C’est un virus mais qu’on peut encore contrôler heureusement.
    Bonne soirée, bonne semaine
    Amicalement
    Tritriva

  6. eurekasophie dit :

    Coucou Alain,
    Article très intéressant! Je crois que si je devais être privée de mon ordi..pendant un certain temps, j’en serais bien malheureuse …mais de là à y passer mes journées , non.
    Les jeux virtuels peuvent être (dans la mesure où l’enfant, l’ado..ou l’adulte n’y passe pas 4 ou 5 heures de temps ) une forme de thérapie, surtout dans les cas de problèmes psy…. Mais, je suis de l’avis de tout le monde bien sûr; ne pas sortir, rester enfermer dans une pièce, se couper du monde réel , de la communication verbale avec sa familles, ses ami(e)s est un grave problème: une maladie qu’il faut bien évidemment traiter.
    Bon week end
    Bise
    Sophie

Laisser un commentaire

 

gunn |
BIANKOUMA |
Ma ptiite viie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | viragedubleu
| information
| adelis