• Accueil
  • > FAMILLE
  • >  » LES MEDECINS  » et le …  » PERMIS DE CONDUIRE « 

 » LES MEDECINS  » et le …  » PERMIS DE CONDUIRE « 

Posté par ALAIN le 21 juillet 2009

                                                              Les médecins veulent prendre par part à la Sécurité Routière. En France, les chauffeurs de poids lourds ou de transports en commun sont soumis à des visites médicales obligatoires et régulières pour le maintien de leur permis. Par contre, les conducteurs de véhicules légers peuvent continuer à rouler même malades ou déficients physiquement.

                                                               Les détenteurs du permis B sont donc dispensés à vie de tout contrôle. Pourtant, au moment de passer leur permis, les candidats doivent remplir une déclaration affirmant qu’ils ne présentent aucune pathologie interdisant la conduite. « Ce formulaire est signé dans l’ignorance et sans même avoir été lu ! »     Pourtant depuis 2004, 12 pathologies interdisent la conduite .

                                                               Les médecins sont soumis au secret professionnel. S’il découvre découvre un problème, le médecin doit en avertir son patient sans pouvoir le « dénoncer », sachant qu’il met en péril la vie de son patient, de sa famille et de n’importe qui sur la route. Son seul recours est de conseiller son malade ou son entourage pour abandonner la voiture. Seulement les « proches » n’alertent jamais le Préfet, par scrupule et pour ne pas froisser leur parent. Et puis à la campagne, plus de permis et c’est la mort sociale !  Les seules pathologies décelées le sont par la gendarmerie au cours d’un contrôle ou d’un accident parce qu’elles sont visibles à « l’oeil nu ».

                                                              Aussi, dés cet automne, le Conseil de l’Ordre des Médecins, l’Académie de Médecine et la Sécurité Routière vont se réunir pour trouver un moyen de responsabiliser les conducteurs. Ils proposeront qu’en fonction de son âge, chaque automobiliste retournerait un questionnaire pour signaler qu’il souffre d’une nouvelle pathologie de puis la délivrance de son permis ou du dernier contrôle. En cas de fausse déclaration, il engagerait sa responsabilité civile et pénale. Son assureur pourrait refuser de lui couvrir toute prestation, d’autant que les examens seraient pris en charge par les compagnies qui jugent que le coût de ce remboursement serait bien inférieur aux versements des « rentes à vie ».

                                                             Qu’en penser … Sinon que c’est logique et même humanitaire, mais sommes-nous prêts à jouer le jeu ???  Certains conduisent sans permis, alors … !!! 

ARSENE GRISALI

5 Réponses à “ » LES MEDECINS  » et le …  » PERMIS DE CONDUIRE « ”

  1. lucaerne dit :

    C’est un sujet sensible car il est vrai que dans certains lieux, si tu enlèves le permis à quelqu’un, tu le condamnes au chômage. Qu’est-ce qui sera prévu pour cela dans ce cas ? Rien j’imagine. Et un de plus dans la misère.
    Et puis franchement, je connais des tas de gens qui ont leur permis, n’ont aucun problème de santé et sont de vrais dangers sur la route.
    Ce sera toujours un vaste débat.

  2. laurearnoux dit :

    un peu fatiguée avec la nuit blanche et pourtant j’ ai envie de répondre aux internautes chouchous! tu en fais partie tu as tellement à nous apprendre! nous sommes  » en ce qui me concerne plus artiste et spirituels qu’ infos! je pense que bien des gens ont un véhicule mais utilisé à mauvaise escient! c’ est idem pour le pc pour moi le pc c’ est comme la voiture utilitaire les dérives sont partout le débordements aussi alors mettre un humain en croix non nous pouvons nous faire renverser par 1 véhicule autre qu’ 1 voiture qu’ en pense tu§ sur nancy on verbalise les vélos tu en dis quoi c’ est du vécu!!! ou vas t on!
    big bisous

  3. Lily dit :

    Bonsoir Arsène,
    En effet j’ai entendu celà aux infos…Que vont’ ils encore nous pondre « lol » Ils en ont parlé ce soir aux infos car suite à un accident mortel le conducteur faisait des crises d’épilepsie.. Pourtant le véhicule est tellement important de nos jours et un moyen de s’évader encore pr. certaines personnes handicapées …Comme tjours y aura des abus et des personnes qui continueront à rouler sans permis alors!! Je trouve que c’était logique toutefois de sensibiliser au problème ..Mais c’est un vaste débat pas si simple du tout !! Si ça continue plus personne n’aura de permis, tous à bicyclette « lol »
    Bisous et bonne semaine!

    Dernière publication sur VA OU TON COEUR TE PORTE...... : BAS LES MASQUES !!

  4. Bonjour Alain, tu ouvres un débat épineux sur ce sujet.
    Que l’on soit en bonne ou mauvaise santé la conduite est une question de responsabilité et de vigilance.
    Je conduis tous les jours et bien la majorité des automobilistes me donnent l’impression de se sentir seule sur la route, beaucoup d’égoïsme au volant. Tu dois être vigilant pour toi mais les autres également par leur manque de civisme.
    Oui je suis d’accord avec toi il faut responsabiliser les conducteurs, mais combien de jeunes et moins jeunes qui roulent sans permis et sans assurance, plus que l’on ne croit, alors comment faire ! de la répression pour ces personnes.
    Et les personnes qui ont besoin de leur permis pour bosser, qui va décider de leur enlever, qui va prendre en charge leur reclassification professionnelle ? Les personnes seules et âgées dans les campagnes qui va prendre en charge d’aller faire leur course, ou d’aller simplement chercher leur médicament ?
    Je crois que dans les pays Nordiques (mais je ne l’affirmerais pas) les gens âgés doivent passer une visite médicale tous les ans ou deux ans afin que le médecin constate que son patient est apte à continuer à conduire.
    Il est vrai que j’ai connu une femme qui a plus de 90 ans conduisait mais elle était un vrai danger public…Il fallait s’attacher avec deux ceintures de sécurité et non pas une.
    Alors maintenant à dire si le « Français » va jouer le jeu, ce perpétuel revendicateur qui n’aime pas se plier aux contraintes…..De toute façon si une loi est voté sur le sujet il devra être appliqué alors pas beaucoup d’alternative sur le sujet.
    Quel rôle donner au médecin, au pouvoir public, au conducteur…..Il serait tellement plus simple que tout à chacun se responsabilise….Mais là c’est du domaine de la fiction.
    A suivre ton article dans peu de temps….Car la rentrée se promet d’être chaude…
    Bonne journée. Tendresse

  5. booguie dit :

    un article intéressant au plus haut point, malade,tu es obligés de conduire pour ta vie de tout les jours, pas malade pareil, le débat va venir sur le fait qu’on prends des médocs, là ils vont vouloir régenter et en partis taxer ceux qui ont des pathologies disons plus ou moins lourdes, les assurances vont encore nous taxé pour les médecins ils font du bon travail en général, mais comme il est dit plus haut à la campagne c’est la mort du p’tit cheval, pas de moyen de transport comme dans les grands villes, alors!!!!

    Dernière publication sur Liberté d'expression. : Mille trois cent ans d'Histoire.

Laisser un commentaire

 

gunn |
BIANKOUMA |
Ma ptiite viie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | viragedubleu
| information
| adelis